Logo Servir la Technique à la Maison

Qui est responsable en cas de chasse d’eau qui fuit : le locataire ou le propriétaire ?

Chasse d’eau qui fuit : responsabilité du locataire ou du propriétaire ?

La chasse d’eau est un élément essentiel de toute salle de bain. Elle permet de vider les toilettes et d’évacuer les déchets. Une fuite à ce niveau peut entraîner une augmentation de la facture, des dégâts des eaux et même des problèmes de santé. En France, la responsabilité de la réparation d’une chasse d’eau qui fuit dépend de la cause. Vous avez envie de mieux comprendre ce sujet ? Si oui, nous vous en disons plus ici.

Quelles sont les causes qui peuvent expliquer une fuite de chasse d’eau ?

Avant toute chose, il peut être intéressant de chercher à comprendre le mécanisme de la chasse d’eau. Cette dernière fonctionne assez simplement. En effet, lorsque le bouton est actionné, un flotteur se déplace vers le haut. Cela permet au clapet de s’ouvrir et à l’eau du réservoir de s’écouler dans la cuvette des toilettes. Une fois que le réservoir est vide, le flotteur redescend et ferme le clapet.

Pour ce qui est des facteurs pouvant occasionner des fuites d’eau, ils sont nombreux. On pense notamment à :

  • des joints défectueux,
  • des flotteurs mal réglés,
  • un problème de pression de l’eau,
  • des pièces usées,
  • un problème d’étanchéité du réservoir, etc. 

Il convient toutefois de souligner qu’en observant certains conseils simples, il est possible de limiter au maximum les risques de fuites de chasse d’eau. Pour cela, vérifiez celle-ci aussi souvent que possible, réglez correctement votre flotteur et utilisez le bouton de la chasse avec précaution.

Quelles sont les responsabilités légales du locataire et du propriétaire ?

En France, le locataire est responsable de l’entretien et des réparations des équipements de la maison. Cela signifie qu’il lui incombe de réparer une fuite de chasse d’eau si elle est causée par une détérioration normale ou une négligence de sa part.

Cependant, le locataire ne prend pas en charge la réparation d’une fuite de chasse d’eau si elle est causée par la vétusté du logement, c’est-à-dire l’usure normale des équipements due au vieillissement de la maison.

La loi situe aussi les responsabilités du propriétaire. Ainsi, il revient à ce dernier de s’occuper de l’entretien et des réparations de la chasse d’eau, si la fuite est due à la vétusté du logement. Ce critère est déterminé par une grille de vétusté, qui est établie par le décret n° 87-712 du 26 juillet 1987 et qui définit la durée de vie théorique des équipements d’une maison. 

Quelques conseils de dépannage à l’endroit des locataires

Quelques conseils de dépannage à l’endroit des locataires

Si vous êtes locataire et que vous constatez une fuite de chasse d’eau, vous pouvez essayer de la réparer vous-même. Pour cela, vérifiez correctement vos joints, votre flotteur, ainsi que les pièces usées. Si l’un ou l’autre de ces éléments est défectueux, mal réglé ou usé, cela peut provoquer une fuite. Lorsque le besoin se fait sentir, n’hésitez donc pas à les remplacer si nécessaires ou à les régler convenablement.

En revanche, si vous n’avez pas les outils nécessaires et que vous ne parvenez pas à identifier ou à réparer la fuite, il est préférable de faire appel à un plombier professionnel. Ce dernier pourra diagnostiquer le problème et le réparer rapidement et efficacement. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos

Pour découvrir le champ des possibilités, le bricolage est la méthode la plus efficace. Nous vous accompagnons dans cette quête de belles découvertes et d’amélioration de vos techniques de bricolage.

Articles Récents
Catégories